lundi, février 19, 2018

Blog

Plots béton 30x30 cm

Ferraillage

Nous avons pris des semelles SC75. Comme nous avons 2 poteaux par semelles isolées et que la charge n'est pas centrée sur la semelle, nous avons choisi de doubler le ferraillage en ajoutant une semelle par dessus (sur les conseils du fabricant). Pour le poteau, du 15x15 est découpée à la meuleuse, puis pliée avec un tube pour croiser les ferrailles de la semelle. Nous n'avons rien ligaturer. Nous avons simplement croisé les ferrailles et soulever au moment de couler pour qu'elles soient bien enrobées de béton.

Pour ceux qui veulent des détails techniques, cliquez sur lire la suite...

Fondations

Le terrassier n'a pas pu creuser les plots suffisamment profond pour couler les plots. On a donc du passer quelques heures à finir les trous au burin, surtout celui de la cuve des toilettes sèches. Merci Emile pour ces heures de bagne à la pioche et au burin.

Le lendemain de mes 30 ans, nous étions nombreux, mais, bizaremment, peu efficace pour monter une bétonnière de 300 kilos. On a donc du monter la bétonnière à l'aide du monte-matériau le surlendemain. Monte-matériau qui a rendu l'âme le premier jour du coulage des semelles. On a donc du monter 2 Big Bag de mélange à béton aux seaux. Pour ceux qui connaissent le terrain, c'est un défi.

La bétonnière a également décidé de rendre l'âme. Mais, avec Emile en mécano, on a réparé tout ça. Désormais, le béton coule à flot. On devrait finir ce week-end.

Si vous êtes attentifs, vous pouvez admirez le retour au travail de l'ouvrier aux poils blancs.

 

Atelier 3

On en est aux finitions : baguettes d'angle et végétalisation du toit.

Merci au terrassier qui nous a monté la terre avec la mini-pelle. Ca nous a évité quelques tours de monte-matériaux.

On a mis du sédum et de la vipérine achetés à l'atelier horticulture de mon boulot. On ajoutera d'autres espèces au fur et à mesure. Si vous avez des plantes adaptées au sol pauvre et peu profond dans votre jardin, faites nous signe.

J'ai commandé de la bavette pliée (gris anthracite) pour couvrir les acrotères. Ca va donner ça :

 

Implantation

On s'est décidé à faire l'implantation et les fondations nous mêmes.

Mais comment planter des chaises d'implantation dans du granit?

On a d'abord pensé sceller les poteaux au mortier. Puis Heuliez a fermé ses portes et nous avons hérité d'un superbe perfo. Alors des petits trous de diamètre 3cm et des tuteurs à tomates en chêne achetés à la scierie locale ont parfaitement fait l'affaire.

Atelier 2

Programme des dernières semaines :

  • Montage de la dalle bois et de l'ossature sur la terrasse, seul endroit de niveau pour bosser. Merci aux gros bras pour la manutention sur notre terrain si facile d'accès.
  • Remise en état d'une imposte achetée à Emmaus qui va devenir notre fenêtre de cabanon.
  • Pose de la bache EPDM à la colle néoprène et marouflage au balai. Encollage uniquement sur les remontées. C'est très chiant à faire. Il faut être rapide, la colle prend très vite et colle instantanément. Il est difficile de régler les petites erreurs. J'ai choisi de ne pas découper la bâche aux angles et de faire des plis. Au final, on est content du résultat. Pour le raccord avec les goutières, j'ai fabriqué un tube en EPDM que j'ai collé entre la bâche et l'OSB.

Coût de la toiture végétalisée :

Les devis réalisée pour la fourniture de la bâche EPDM + colles... pour 15 m² de toiture allait de 450€ à 1200€ (sans la végétalisation). Le pot de colle d'un litre coûte 50€. La bâche de 1mm14 coûte 12€ le m². Le moindre renfort sur les angles coûte 50€. Les raccords pour descente de gouttière aussi. Ca nous paraissait très excessif pour une toiture de cabanon.

Au final, on a trouvé de la bâche EPDM 1,15mm d'occasion. Une entreprise d'Airvault vend des chutes d'environ 20m² de bâche à bassin à 5€50 le m² sur le bon coin (ils livrent). La bâche EPDM à bassin présentent les mêmes caractéristiques (épaisseur, résistance aux UV...) que la bâche EPDM certifié toiture végétalisée à 12€ le m². Le choix est rapide. Pour la colle, on a acheté de la colle néoprène basique à 13€ le litre. Bilan : 150€ de matériaux, 10 fois moins que certains vendeurs spécialisées. Et, pour le moment, on est étanche.

On pose la terre en toiture ce week-end. Restera le capotage alu et la pose de la porte.

S.

 

 

Niche Compteur d'eau

Aucun fournisseur ne vent de niche toute faite à Parthenay. Seuls fournisseurs : FransBonhomme et Pum Plastique à Niort. Je n'ai trouvé qu'un seul modèle qui résiste au passage de véhicule sur leurs catalogues et il n'est pas encore commercialisé.

Du coup, après moult questionnements, voici la solution trouvée pour pouvoir rouler sur notre compteur d'eau (placé en plein milieu de l'accès chantier et de notre futur parking).

Une réhausse béton de 48x48, meulée pour le passage des tuyaux, avec une plaque en fonte de 50x50 (Tampon hydraulique B125 résistant à 12 tonnes) scellé dessus au mortier. Ceci revient à environ 150€ (moitié moins que des niches toutes faites en plastique). Le seul problème: l'accès d'origine de 40x60 est réduit à 40x40, ce qui est un peu juste pour raccorder un tuyau sur le compteur confortablement (les écrous touchent presque la réhausse).

A la première pluie, l'eau est montée au dessus du compteur. Du coup, j'ai creusé 30 cm dessous, remblayé avec du granit effrité et fait une tranchée drainante pour évacuer l'eau. Voilà le travail. Reste à sceller et à finir de remblayer.

Scroll to top