dimanche, septembre 24, 2017

Plots béton 30x30 cm

Ferraillage

Nous avons pris des semelles SC75. Comme nous avons 2 poteaux par semelles isolées et que la charge n'est pas centrée sur la semelle, nous avons choisi de doubler le ferraillage en ajoutant une semelle par dessus (sur les conseils du fabricant). Pour le poteau, du 15x15 est découpée à la meuleuse, puis pliée avec un tube pour croiser les ferrailles de la semelle. Nous n'avons rien ligaturer. Nous avons simplement croisé les ferrailles et soulever au moment de couler pour qu'elles soient bien enrobées de béton.

Pour ceux qui veulent des détails techniques, cliquez sur lire la suite...

 

Calcul des semelles.

J'ai utilisé les règles de calcul du BAEL (Béton Armé aux Etats Limites) aujourd'hui remplacées par l'eurocode 2. J'ai trouvé un tableur calculant les semelles isolées (vous en trouverez facilement sur internet).

Pour l'utiliser, il faut connaître :

  • q.sol : la contrainte admissible du sol (donnée par l'étude de sol). On a pris celle du terrain du voisin qui a exactement le même type de sol (granit altéré) = 0,4MPa. Cette valeur correspond aux endroits les plus fragiles avec la roche friable. Elle doit être 10 fois supérieure là où le Brise-Roche n'arrivait plus à entrer.

  • Les dimensions de votre poteau. Ici 30x30cm

  • Nser : Les efforts de service = G + Q

    G représente les actions permanentes (poids propre de la structure). Murs, cloison...

    Q représente les actions variables (charges d'exploitation et charges climatiques). Utilisateurs, meubles, neige...

  • Nu : les efforts ultimes = 1,35G + 1,5Q. Il faut ensuite divisé le résultat par le nombre de plots et majorer les plots de 10 ou 15 % selon leur positions (centraux, rives...)

Par manque de courage, je n'ai pas calculé le poids exact de la structure. J'ai pris comme hypothèse des efforts ultimes (Nu) de 10 Tonnes par plots (0,1MN), ce qui devrait laisser une bonne marge.

Il faut faire attention à ne pas sous-estimer le poids d'une maison paille. Les murs une fois enduit sont très lourds et le poids est bien supérieur à une maison ossature-bois classique.

La surface portante doit être au minimum de Nu / q.sol :

  • 0,1/0,4 = 0,25m²

Les semelles peuvent donc faire au minimum 50x50cm (avec une hauteur minimum de 25cm et des débords de 10cm par rapport aux plots). Aucun ferraillage n'existe pour une si petite semelle isolée. Nous n'avons trouvé que des ferrailles de 75x75 pour des semelles de minimum 85x85 cm.

Les semelles que nous avons coulées font donc minimum 0,72m² . Elles peuvent porter environ 28 Tonnes et probablement 10 fois plus pour toutes celles qui sont directement ancrées sur le rocher.

Ces calculs sont loin de valoir une étude par un bureau spécialisé. Mais, on se rassure en voyant que la maison voisine (où nous vivons actuellement) est construite sur le même principe avec des fondations bien moins importantes.

Une semelle pour 2 plots

La difficulté de notre maison est qu'il faut reprendre à la fois :

  • les charges des murs en paille enduits et de la dalle bois.

  • les charges de la toiture et de l'étage reprise par la structure poteau-poutre.

Du coup, soit on fait de très gros plots qui passent sous le mur de 50cm et sous les poteaux. Ce qui fait des plots de 70cm de diamètre minimum. Soit, on fait 2 plots très rapprochés (notre choix).

Coffrage et mise à niveau

On a utilisé de l'OSb de 9mm, de 15mm, des planches de coffrages et des éléments de pilier en béton pour réaliser les plots. Le plus rapide et le plus économique est de loin l'OSB de 9mm assemblé avec des vis sur des liteaux placés à chaque angle extérieur. Il résiste bien à la poussée du béton (nos plots sont inférieurs à 1 mètre) et se décoffre facilement. Nous avons récupéré nos coffrages et nous les donnons à qui en aura besoin.

Au séchage, certains plots ont bombé, d'autres étaient un peu trop haut... On a donc du remettre à niveau.

Après avoir bousillé quelques disques de meuleuse et passer quelques heures dans la poussière pour ne gagner que quelques dixièmes de millimètre, j'ai acheté ça :

Un disque diamant à surfacer le béton.

Ca coûte une centaine d'euros. Mais en 1 minute, vous mettez un plot de niveau sans difficulté. Et vous pouvez enlever 5mm à un plot que vous avez fait trop haut en peu de temps. Après 25 plots, le disque est à peine entamé.

 

Scroll to top